La caméra compacte, la mal-aimée

Un marqueur à touriste de 1,5kg pour les voleurs désespérés
Un marqueur à touriste pour voleurs désespérés

Vous avez dépensé plein de beaux dollars pour une merveille de la technologie du 21e siècle: une caméra reflex ultra performante avec plusieurs lentilles dignes de ses capacités. Mais votre appareil pèse tout de même plus de 1 kilo avec son zoom. Vous avez besoin d’un gros sac pour traîner le tout. Moi même qui voyage pour prendre des photos et, accessoirement, visiter des pays (j’exagère à peine), je me fatigue de toute cette quincaillerie pendue à mon cou. Dans certains pays, votre système semi-pro correspond à plus d’une année de salaire. Certain pourrait y voir l’opportunité d’enfin réussir à envoyer leur enfant à l’université. Finalement, l’idée vous rebute de traîner un gros reflex dans un bar, à une fête ou un dîner. Bonne chance à intégrer ce bloc noir high tech à votre style néo-grunge-vintage-sexy finement agencé.

C’est là qu’une caméra compacte vient à votre rescousse. Elle est petite, légère et se glisse facilement dans une poche de manteau ou un sac à main. Sa discrétion attire moins l’attention des autochtones ou des voleurs.

Mais avant de prendre d’assaut Futureshop, peut-être que votre iPhone ou votre Androïd suffit déjà à la tâche. Des gens réussissent de très beaux clichés avec des « mobiles ». Mais si vous trippez photographie comme moi, vous vous ennuierez parfois de la performance, de la flexibilité et du niveau de contrôle offert par une caméra.

La caméra compacte idéal pour moi offre des fonctionnalités et des caractéristiques supérieures à celles d’un téléphone intelligent:

25-500mm et 0,21 kg vs 100-400mm et 1,3 Kg
25-500mm et 0,21 kg vs 100-400mm et 1,3 Kg

Un zoom puissant : Certaines ont une lentille zoomant jusqu’à 500mm (20x), stabilisation inclue. En obtenir une aussi puissante pour un reflex coûterait près de 2000 $.

Une ouverture plus grande : Dans la pénombre, un obturateur pouvant descendre au-dessous de 3.5, parfois jusqu’à 1.8, aide à diminuer le bruit dans une photo ou à se dispenser d’un trépied.

Un plus grand capteur : Plus grand le capteur, meilleure la caméra sera dans la noirceur, même si celles de dernière génération sont maintenant très performantes.

Sauvegarde en RAW : un fichier de type RAW contient plus d’information qu’un JPG. Il m’a permis de sauver plusieurs clichés surexposés.

Voici un bref historique de mes caméras compactes numériques.

2005 Samsung (modèle inconnu) : Don de mon frère. La haute technologie : moins que 1 megapixel!!! Volée dans mon appartement et sûrement retrouvée dans une poubelle 24h plus tard.

2005 Nikon Coolpix 5900 : Obtenue suite au vol de la précédente. L’instrument de mes premiers projets photos. Refilée à une amie. Au dernière nouvelle, l’écran ne fonctionnerait plus.

2008 Canon PowerShot A570 IS : Enfin, des modes manuels pour explorer les longues expositions.

2010 Canon PowerShot S90 : Ma caméra actuelle. Sauvegarde en fichier RAW, un grand capteur, une grande ouverture. Je vais surement la garder plusieurs années.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s