Première lessive

Même en sabbatique, la réalité me rejoint. Pour ce voyage, j’ai paqueté pour 9 jours de vêtements. J’arrive au bout de mes paires de bas et de mes culottes. Mes hôtes Airbnb de Gent ont une mini lessiveuse mais elle ne fait pas parti des équipements qui me sont disponibles. Ils m’ont donc dirigé vers une buanderie pas loin.

J’ai trouvé le commerce à quelque coins de rue de l’appart. C’est une buanderie en tout point semblable aux nôtres: des rangés de laveuses et de sécheuses collées aux murs, sauf qu’elle offre deux défies. De un, tous les appareils sont contrôlés par un seul et unique panneau électronique installé sur une colonne au milieu de la pièce. Il y a pleins de boutons. Je comprends que les chiffres correspondent aux appareils mais pour le reste, mystère! Car, de deux, on est en territoire flamand donc les instructions sont en… flamand. Pas un mot en français. Jonathan m’avait averti: Ici, on préfère parler anglais plutôt que la langue de l’envahisseur francophone.

C’est un bon moment pour confronter ma mauvaise manie d’essayer de tout résoudre par moi même ( tout à fait masculin, parait-il ) et de m’obstiner à refuser de l’aide. Il y deux personnes dans la pièces : un blanc absorbé par la contemplation de ses chaussure et un noir qui me jette des coup d’oeil de temps autres. Ce dernier est dans la jeune vingtaine, habillé à la mode sport, comme si toute la vie était une session de cardio. Je le choisi pour être mon sauveur.

Heureusement pour moi, il se montre serviable et, rapidement, j’apprends qu’on ne peut pas faire l’impatient et vider une laveuse arrêtée et qu’il y a aucun signe du propriétaire du linge trempé à l’intérieur. Toutes les machines sont prises. Grrr… En attendant, je discute/interview avec mon sauveur: Il est de Liège. Ses parents sont du Gabon (si je me souviens bien). Quand je lui demande si ça lui plaît de vivre ici, il me répond, agacé, qu’il est née ici! Humm… Petit crise identitaire. Je lui explique que je voulais dire ici, à Gand. Il trouve ça bien. On reste silencieux.

Finalement, je réussis à partir une brassé grâce au retour d’un père accompagné de sa fille qui a vidé une laveuse, et aussi aux instructions de mon bon samaritain liégeois. Je m’assois et j’attends la fin de tous les cycles. À peu près rendu à celui du lavage, un homme entre dans la buanderie. Mon sauveur doit le connaître car immédiatement, il se lève pour l’accueillir. À peine le temps de dire bonjour qu’il exécute un parfait coup de pied de kickboxing au visage de son ami. L’arc et le grand écart réalisés par la jambe sont impressionnant de souplesse et d’aisance. Ça semble être ça façon de saluer car le coup se révèle être léger et est bloqué aisément par la cible. Les deux amis vont discuter dans un coin de la pièce, tout sourire.

Mon bon samaritain et maître en arts martiaux n’a pas fini de m’aider. Quand son séchage s’achève, il m’avertit qu’il reste 12 minutes et que je peut les avoir en réservant la machine. Malheureusement, l’opérateur du commerce a prévu le coup: avant que le cycle d’essorage de ma laveuse se termine, le compteur de la sécheuse ce met à zéro. Cheap!

Un peu plus tard, mon âme charitable revient, à la recherche de sa paire de gants qu’il dit avoir perdu. Cette fois-ci, il porte seulement une camisole. Son gym doit être à coté. D’après la carrure de ses épaules et la musculature de ses bras, je comprend qu’il est assidu à l’entrainement. Je ne sais pas s’il a retrouvé ses gants.

Alors, voilà, je suis heureux de vous apprendre que j’ai à nouveau pour 9 jours de culottes et de bas. Vous pouvez souffler. Le suspense est terminée.

3 responses to Première lessive

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s