2463 photos, 68 stations et un photographe

Je me retrouve donc avec 2463 photos de l’intérieur des 68 stations de métro de Montréal. La tâche d’organiser le tout en une exposition cohérente me semble dantesque. Première difficulté: La durée du projet. J’y travaille depuis si longtemps que j’ai progressé comme photographe entre la photo prise de Berri-UQAM en décembre 2008 et celle de Longueuil en novembre 2013. À mes début, je m’attardais surtout aux détails. En milieu de projet, je me suis plus orienté vers la photo d’architecture.Lire la suite

Jean Drapeau a un Jolicoeur à Longueuil

Le 17 novembre, j’ai visité les trois dernières stations qu’il me restait à photographier pour mon projet sur le métro de Montréal. Jolicoeur sur la ligne verte avait des motifs intéressants dans sa finition de surface. Jean Drapeau était bien désert en ce dimanche matin. L’architecture bétonnée des années 60 n’est pas complètement sans intérêt. Longueuil risque d’avoir remporté la palme grise de la station la moins photogénique. Voilà! Les 68 stations du métro de la ville de Montréal ontLire la suite

Deuxième séance avec Katherine

Vendredi passé, j’ai eu une nouvelle séance avec Katherine. Petite surprise à son arrivé: sa coiffure avait changé pour une coupe plus moderne et à la mode. Elle est de plus en populaire et elle a déniché un contrat avec un salon de coiffure. Je ne suis pas tout à fait friand de son passage au ciseau. La demoiselle a un beau visage et ses cheveux barrent maintenant son front. Tout le long de la séance, je l’ai dégagé pourLire la suite

Ma première fois avec une professionnelle

C’est un des projets qui m’a ramené à Montréal: faire une séance de portrait avec une professionnel.  J’ai jamais été friand de ce genre. Je suis un peu trop anti-social pour rechercher une activité impliquant autant d’interaction avec un humain. Mais une sabbatique est le moment parfait pour explorer tous les… Humm… Visages de la photographie, quitte à sortir de ma zone de confort. Donc à mes risques et périls, j’ai organisé une séance de portrait avec un modèle professionnel.Lire la suite

Pas de photo! Non! Pas de photo! Part I

À chacun de mes voyages, je me promets de faire le projet « Un portrait par jour » sans jamais me lancer. C’est encore gênant pour moi de demander à des inconnus s’ils veulent se faire tirer le portrait. Déjà qu’on me l’a refusé par deux fois pendant les deux derniers moi par des personnes que je n’avais même pas envie de photographier! La première fois, c’était à Amsterdam. Je voulais photographier un cycliste traversant un pont la nuit. Comme les lampadairesLire la suite

App pour le voyage : CityMaps2Go

Durant mes deux mois à l’étranger, j’ai essayé de me libérer des guides de voyage papier à l’aide d’applications. Au cours des prochain post, je vais vous décrire mon expérience avec elles. CityMaps2Go IOS et Androïd. 3$ pour l’app, nombre illimité de cartes. Sans l’aide d’internet ou de plan data, cette application GPS peut vous donner votre position et votre orientation sur une carte, trouver des rues, des lieux à visiter, des restos et des hôtels. Mais il ne peutLire la suite

Aéroport de Casablanca, Maroc

Je vous apprendrai rien de nouveau en révélant que j’aime les grands angles, les jeux de lumières et les rythme géométriques abstraits. Mon métier de designer a eu surement une influence sur mon style de photographie, particulièrement à mes débuts. Cette photo en est un bon exemple. Quand j’attendais à Casablanca pour mon vol vers Montréal, j’ai eu la chance de voir le soleil tranquillement se coucher et provoquer de belles effets à l’intérieur du bâtiment généreusement vitré. J’ai sortiLire la suite

Un enfant dans une rue de Galata à Istanbul

Je l’ai vu sortir d’un commerce puis me dépasser. Il déambulait de façon erratique dans la rue comme le font souvent les enfants, avec son petit sac à la main. C’était en plein jour. La rue n’était pas déserte. Pas l’idéal pour moi qui aime isolé le sujet dans la composition. Mais dans un espace restreint autour de lui, c’était vide. Une belle occasion photo s’offrait à moi. Je devais faire vite avant qu’il ne rejoigne la prochaine intersection, trèsLire la suite